Votre panier est vide !
 
Pour nous joindre
Contact
Etude de fluidisation ou de séchage en lit fluidisé : gaz-solide

Etude de fluidisation ou de séchage en lit fluidisé : gaz-solide

Modèle :GPC FL2


Besoin de plus d'informations? (514) 354-2511 - 1-800-463-4363

Caractéristiques
  • Le banc d’étude de fluidisation ou de séchage en lit fluidisé gaz-solide est livré complet, instrumenté avec manuel technique et travaux pratiques
  • Ce pilote permet le suivi d'un séchage de poudre d'alumine à humidité connue en lit fluidisé
  • Le montage sur châssis avec roulettes facilite son déplacement
  • La chambre en verre borosilicate ou en inox permet de visualiser parfaitement le phénomèneAdapté à différents niveaux et domaines d’études
  • Adapté à différents niveaux et domaines d’études
UTILITÉS Électricité : 380 VAC Tri 50/60 Hz - 0,3 kW
Air comprimé : 12 m3/h à 1 bar mini
DIMENSIONS Longueur : 1200 mm
Largeur : 450 mm
Hauteur : 1500 mm
Masse : 85 kg

Application
  • Étude du comportement de différents produits en lit fluidisé.
    - Étude du débit et de la pression de l’air sur produit fixe ou fluidisé.
    - Étude du coefficient de transfert thermique en fonction de la vitesse superficielle, la hauteur d’immersion, la taille des particules.
  • Sur le suivi d'une opération de séchage :
    - Bilan thermique et massique.
    - Exploitation du diagramme de l'air humide (Mollier)
    - Suivi des pertes de charge;
    - Suivi des vitesses de fluidisation : calcul cinétique

Spécification
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
  • Après une détente de l'air comprimé 1, on sèche l'air au travers d'une cartouche en ligne 2 afin d'améliorer le séchage ultérieur.
  • On chauffe ensuite l'air dans un réchauffeur d'air 4 : la température de sortie est régulée, l'humidité d'entrée et de sortie est contrôlée
  • L'air arrive dans l'enceinte 5 chaud et sec, il fluidise l'alumine humide et le sèche
  • On contrôle les pertes de charge ainsi que l'humidité d'entrée et de sortie du récipient 5
  • L'air sort refroidi et passe dans un cyclone afin de renvoyer de l'air sans poussière dans l'atmosphère
  • Avec tous les capteurs mis en place sur le circuit, on fera un bilan matière et thermique, on utilisera le
  • diagramme de l'air humide, on calculera l'efficacité de la chambre de séchage…
  • 1 et 3- Réseau air
    - Filtre en ligne
    - Détendeur
    - Vanne de réglage à pointeau
    - Deux mesures de débit d’air - petite et grande échelle
    - Filtre d’échappement d’air
    - Détendeur PVC 0-3 bar avec filtre en amont
  • 2- Sécheur et déshuileur d'air
    - Séchage par adsorption
    - Carter aluminium avec cartouche d'alumine activée silicagel
  • 4- Réchauffeur d'air
    - Puissance 2000 W jusqu'à 150 °C
    - Débit mini 120 kg/h
    - Thermostat de sécurité ajustable
    - Eléments chauffants inox
  • 5-Récipient de test
    - Verre borosilicate ou inox 304 L - Ø 300 mm
    - Capacité utile produit : 5 litres
    - Chambre de distribution d’air en partie basse
    - Distributeur d’air
  • 6- Manomètre différentiel
    - Mesure des pertes de charge entre l'entrée et la sortie du bac de fluidisation.
  • 7- Filtre de retenue des particules
  • 8- Cyclone de séparation solide – gaz
    - Verre borosilicate
  • 9- Compresseur d'air (option)
    - Sans huile - capacité 10 litres
    - 48 l/ min à 7 bar – P = 270 W
  • Instrumentation
    - Mesure pression dans récipient - ajustable en hauteur
    - Mesure températures et humidité d’air entrée et sortie récipient
    - Régulation température de sortie de l’élément chauffant en fonction de sa puissance
    - 4 mesures d'humidité relative entrées et sorties de l'élément chauffant et du récipient
    - Sécurité en température sur l’élément chauffant
    - Régulateur PID pour le chauffage de l'air
    - 1 sonde PT 100 sortie réchauffeur

 

Convertisseur d'unités